Retour

Conférence organisée par Jacques Weber †

LE 2 AVRIL 2014

Au vu de l’empressement des États à ne pas prendre de décision contraignante, l’hypothèse d’un réchauffement supérieur à 4 degrés Celsius d’ici une soixantaine d’années gagne en probabilité… Mais que sera le monde vivant, incluant les humains, avec un réchauffement moyen de la planète de 4°C ?

Climatologues, écologues et économistes tenteront d’en dresser le tableau. Tenteront car au-delà de 3°C, s’il est possible de modéliser des états du climat, il est moins évident de prévoir l’évolution de la machine climatique et du monde vivant.

Les origines de ce réchauffement seront évoquées ainsi que les mesures à prendre pour que nos enfants et petits enfants n’aient pas à affronter une telle hypothèse : les jeunes de moins de 20 ans aujourd’hui seront encore vivants.

LES ACTES EN TÉLÉCHARGEMENT
actes conférence
Version Française English version

LES INTERVENANTS :

  • Gilles Bœuf,
    Professeur au Collège de France, président du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
  • Hervé Le Treut,
    Directeur de l’Institut Pierre Simon de Laplace, rédacteur du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)
  • Sylvie Joussaume,
    Directrice du GIS Climat Sociétés, membre du GIEC
  • Nathalie Frascaria-Lacoste,
    Professeur à AgroParisTech - Directrice-Adjointe UMR 8079 ESE
  • Jean François Soussana,
    Directeur scientifique environnement de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA)
  • Franck Lecocq,
    Économiste, Directeur du Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED)
  • Danielle Nocher,
    Fondatrice et Directrice de Valeurs Vertes, assurera l’animation de la conférence
logos partenaires